Entrainement pour employé canon

Mise en ligne le 10.15.2014

Mon mari et moi avions un commerce. Nous avons engagé un jeune homme pour nous aider et sommes devenus amis lui.

C’était un bon ami, il venait toujours chez nous après le travail. Cela faisait environ un an et demi que nous étions amis. Un soir, il a acheté une bouteille de rhum Bundaberg donc nous avons commencé à boire puis mon mari a mis un film porno. Nous étions en train de rire et de nous amuser lorsque mon mari s’est tourné vers moi et défier de sucer la bite de notre ami. J’étais embarrassée et j’ai dit « Je suce sa bite seulement s’il gicle », et ça pour gicler, il a bien giclé.

J’étais déjà excitée mais je le cachais et lorsque j’ai vu son énorme bite, j’ai essayé de ne pas sourire et je me suis immédiatement mise à genoux. J’ai commencé à lécher sa bite de haut en bas n’oubliant pas ses boules, en faisant courir ma langue du haut vers le bas, jouant avec le bout pour ensuite la prendre toute entière dans ma bouche.

Je sentais ma chatte se réveiller. J’étais tellement humide que j’ai sucé sa bite avec encore plus d’entrain. Mon mari regardait. Il a sorti son pénis et a commencé à se masturber. Il a toujours voulu me regarder baiser avec quelqu’un d’autre.

J’ai continué de sucer sa grosse bite, me sentant de plus en plus excitée, jusqu’à ce que je n’en puisse plus. Je me suis levée et j’ai dit que j’allais me finir dans la chambre.

Il a immédiatement répondu « et moi ? » donc je lui ai dit qu’il pouvait venir aussi s’il le voulait. Lorsqu’il est entré, je l’ai poussé sur le lit et j’ai grimpé sur lui. J’ai ensuite commencé à l’embrasser avec la langue en tirant frénétiquement sur ses vêtements, comme il le faisait avec les miens. J’ai immédiatement mis sa bite dans ma chatte douloureuse gémissant et haletant en sentant son énorme bite entrer en moi, au bord de l’orgasme.

J’ai donc commencé à chevaucher sa bite en la serrant fort avec ma chatte puis je suis doucement descendue le long de son pénis en appuyant fort ma chatte contre son corps pour m’assurer de sentir tout son membre en moi. J’ai commencé à me balancer sur son pénis. Il pressait fort mes seins, ce qui me rendait folle. Je remarquai alors la porte entrouverte et je voir mon mari debout là en train de regarder, se branlant ne fit que me motiver encore plus. Je savais que notre ami n’avait jamais pratiqué l’anal donc j’ai retiré son pénis et j’ai léché assidument mes fluides présents sur sa bite, pour profiter du coup de notre partie de sexe. J’ai ensuite replacé sa bite dans ma chatte seulement pour la rendre humide à nouveau et j’ai ensuite placé le bout de son pénis sur mon anus, il était tellement excité maintenant qu’il n’avait pas le choix. Je suis lentement descendue le long de son pénis hurlant de douleur à cause de sa taille. Il leva les yeux au ciel lorsque je commençai à insérer sa bite dans mon anus. En un rien de temps, il me sodomisait violemment.

La douleur était insupportable mais le plaisir aussi. Ma chatte pouvait sentir chaque coup. J’avais l’impression de jouir encore et encore, puis il a joui. Je pouvais sentir son sperme chaud remplir mon corps. Une fois cela terminé, il s’endormit mais j’étais encore complètement excitée donc je suis allée dans le salon pour retrouver mon mari qui « dormait » sur le canapé. Sachant qu’il faisait semblant, je lui dis : « Je sais que tu ne dors pas, tu as aimé ? ». Il répondit  « Oui ». C’est alors que j’ai ouvert son pantalon et commencé à lécher son pénis de haut en bas tout en appuyant mes doigts sur son anus, massant sa prostate tout en suçant sa bite. Une fois totalement dure, je l’ai enfourché et j’ai commencé à chevaucher son pénis. Mes fluides rendaient l’insertion facile. Ma chatte affamée n’en avait pas assez. J’étais totalement pleine, donc j’ai pris son pénis et je l’ai mis dans mon anus. A chacune de ses poussées, je pouvais sentir le sperme couler de mon anus, recouvrant son pénis. C’était tellement excitant. Lorsque j’ai senti qu’il était au bord de l’orgasme, je suis descendue et j’ai commencé à sucer son pénis au goût de sperme. J’ai pressé mes doigts contre son anus et c’est alors qu’il a envoyé un jet de sperme dans ma bouche, ce qui m’a fait le sucer encore plus avidement pour essayer de récupérer son sperme, tout cela alors qu’il se tortillait encore. Je pouvais sentir son corps trembler alors que je continuais de le lécher et de le sucer après son orgasme. La bouche encore pleine du goût de sperme, je l’ai forcé à m’embrasser et il a vraiment apprécié. Le lendemain, notre ami a dit à mon mari « J’aime ta femme ». Il lui demanda alors s’il était d’accord pour le laisser me baiser et mon mari répondit : « Bien sûr que non, j’avais tout organisé ».

Il a souvent ramené une bouteille de Bundy après ça.

Thank you!
88%
8 J'aime
182 Vues

S'il vous plaît, choisissez la raison de mauvaise liaison et appuyez sur [Rapport]

Avez-vous aimé cette histoire de sexe ? N'oubliez pas de publier votre commentaire ! C'est très intéressant, qu'en pensez-vous?

Histoires similaires

Entrainement pour employé canon
Mise en ligne le 10.15.2014

Mon mari et moi avions un commerce. Nous avons engagé un jeune homme pour nous aider et sommes devenus amis lui. C’était un bon ami, il venait toujours chez nous après le travail. Cela faisait environ un an et demi que nous étions amis. Un soir,...